Le bruit de la glace

ARTISTES EN ARCTIQUE

 

En mars 2020, j’irai au Groenland. J’appareillerai à bord du Manguier, un ancien remorqueur de la marine de 21m de long, en compagnie de trois autres artistes, du capitaine Philippe Hercher et de son second. J’y resterai 30 jours. 30 jours dans un bateau pris dans les glaces groenlandaises, en résidence de création. J’y retournerai en juin, pour une seconde résidence, plus courte et itinérante. J’y entamerai un projet pluridisciplinaire et principalement cinématographique et chorégraphique : une série de vidéos à l’intersection entre documentaire et film expérimental. Ce projet se créera autour de l’influence de l’environnement sur le geste artistique. Je concentrerai ma recherche autour de la lumière et du temps.

Le soleil sur la glace et les aurores boréales. Les longues heures d’une nuit sans fin.

 

Ces résidences de création sont autant de promesses de confrontation à l’autre et à l’ailleurs dans des conditions à la fois difficiles et stimulantes permettant de dépasser nos limites.
Le projet LE BRUIT DE LA GLACE met en avant des questionnements tant anthropologiques et sociologiques qu’esthétiques : de l’évolution des territoires à leur impact sur l’identité en passant par l’espace comme vecteur de création chorégraphique et par la matière comme base du traitement de l’image. Cette résidence est une expérience unique et fondatrice. Mais bien au-delà de son importance pour mon parcours artistique, c’est une aventure qui, à mon sens, mérite d’être partagée.

 

EN CRÉATION

 

L’ÉQUIPE


Écriture, réalisation et chorégraphie : Lili Fevre
Cadrage et montage : Tom Fevre
Création musicale : Baptiste Gillis
Assistanat à la réalisation : Clara Roupie